Divers - saison 2 de Once Upon a Time

Aller en bas

Divers - saison 2 de Once Upon a Time

Message par Milady le Mer 21 Aoû - 17:15

Une critique de la saison 2 de Once Upon a Time
http://www.critictoo.com/critiques-serie-tv/once-upon-a-time-saison-2-ginnifer-goodwin-jennifer-morrison-josh-dallas-lana-parrilla/
Oui je la mets quand même Wink
si vous n'êtes pas d'acoord vous pouvez lui laisser un petit commentaire Wink

Once Upon a Time : une magie sans étincelle (saison 2)
Par Carole - Mercredi 21 août 2013 à 9:00
Rumplestiltskin a introduit la magie à Storybrooke où tous les habitants se souviennent de qui ils sont. Cela a des conséquences importantes pour la ville, mais aussi pour le monde des contes des fées où se retrouveront propulsés Emma et Snow White. Les deux femmes vont dès lors devoir travailler pour trouver un moyen pour rentrer chez elle.

Après une plus que sympathique première saison, Once Upon a Time revenait pour une seconde avec des enjeux différents. La malédiction a été brisée et la magie a fait son apparition à Storybrooke.

Les habitants ont retrouvé la mémoire et savent donc qui ils sont, mais au-delà de quelques questionnements identitaires qui touchent plus les personnages secondaires, les dynamiques générales n’évoluent pas profondément.

On aurait pu croire, qu’à un certain niveau, cela aurait été le cas, tout particulièrement pour Emma qui voit toute son existence prendre une nouvelle signification. Cependant, si les interrogations et les doutes sont bien là, les scénaristes trouveront un moyen de les régler sans trop leur consacrer de temps. En effet, après avoir rempli son rôle (qui consistait à briser la malédiction), Miss Swan se retrouve durant la première partie de cette saison 2 dans le monde des contes de fées en compagnie de Snow White, ainsi que Mulan et Aurora. Dès lors, elle doit retrouver son chemin vers Storybrooke et Henry.

Délocaliser (temporairement) Emma était une bonne idée, un moyen comme un autre de sortir l’héroïne de sa zone de confort, surtout après avoir découvert qui elle était réellement. Cependant, cela aurait pu avoir un poids plus important si elle avait conservé son statut particulier. Si Rumplestiltskin la poussera à utiliser la magie qu’elle possède, cela est assez succinct et secondaire.

Pour autant, la magie reste toujours au cœur de Once Upon a Time, avant tout grâce à M. Gold et Regina qui auront plusieurs occasions de s’affronter. Cette saison 2 va surtout régulièrement changer les alliances, y ajoutant Captain Hook et Cora pour complexifier les rapports de force. C’est clairement Regina qui profite de cette fournée d’épisodes, la Reine Noire étant autant à la recherche de l’amour de son fils que d’une forme de reconnaissance.

L’amour, justement, reste le moteur du show, mais il n’a pas la même forme qu’avant. Il s’agit ici bien plus des sacrifices que sont prêts à faire les parents pour les enfants et jusqu’où ils sont capables d’aller. Dans certains cas, entre les ambitions personnelles et la recherche affective, à l’image de Rumplestiltskin ou Regina, on peut toujours réussir à trouver quelque chose de probant et d’intéressant pour des développements psychologiques. Malheureusement, Once Upon a Time fera preuve d’assez peu de finesse dans la plupart des cas et elle aura aussi tendance à tirer en longueur, diminuant l’impact émotionnel que certaines actions pouvaient faire naitre.

Les scénaristes fournissent divers objectifs ou multiples obstacles à leurs protagonistes pour faire progresser la saison, mais ne retrouvent pas le dynamisme qui faisait le charme de la première. L’ambition est toujours là, mais elle est noyée dans des facilités scénaristiques ou des orchestrations superficielles. L’écriture manque de subtilité et les épisodes placent plus des pions qu’ils ne bâtissent une histoire dans sa globalité. L’exploitation irrégulière des personnages secondaires est aussi décevante, et si Ruby ou Docteur Whale ont bénéficié de quelques développements, c’est vite oublié.

À l’arrivée, cette saison 2 de Once Upon a Time déçoit quelque peu, ne parvenant pas à capitaliser comme il se doit sur ce qui avait été construit au cours de la première. Elle se montre trop régulièrement grossière dans son écriture qui dessert l’univers de la série, pourtant si riche, mais particulièrement mal exploité. On peut toujours se consoler avec le fait que les scénaristes semblent vouloir continuellement entrainer leurs personnages dans de nouvelles contrées, faisant évoluer l’aventure à chaque saison – même si celle-ci a besoin d’un traitement plus solide pour vraiment être efficace.


_________________
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/forumdeszaddicts
avatar
Milady
Admin

Messages : 848
Date d'inscription : 26/05/2013

http://zaddicts.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum